image concept

Olivier Föllmi

Toujours empreint d’une intensité et d’une émotion rares, son travail révèle des portraits d’hommes, de femmes, d’enfants rencontrés au fil des voyages et avec qui le photographe voyageur a tissé, à l’évidence, des rapports personnels ou d’empathie. Souvent ses portraits sont empreints de mélancolie ou d’un sentiment d’intériorité. Les paysages et l’observation de ceux-ci mais aussi de la lumière, fugace, sur les reliefs, les textures du bois, des pierres, des feuilles, les saisons qui changent et le temps qui passe, sont souvent des images qui illustrent, à l’instar du mouvement romantique du XIXe siècle, la petitesse de l’Homme dans l’immensité de la nature. Ces paysages évoquent une réflexion sur la place de l’humain dans son univers. Le regard et l’attention aux détails transmettent la magie de l’eau, du vent, de la lumière et la beauté de la nature, souvent intacte. Des scènes de genres, véritables miniatures, aux grandes qualités picturales, ponctuent avec poésie l’ensemble du parcours de l’exposition. Elles reflètent une culture occidentale de la peinture qui est transposée, par la photographie et la sensibilité d’Olivier Föllmi, dans le XXe siècle.

D’origine franco-suisse, Olivier Föllmi, photographe, écrivain, conférencier, a parcouru le monde entier pour nous proposer une approche pacifique de l’être humain. Au cours de sa carrière, il reçoit le prix World Press Photo et réalise entre autres des reportages pour des magazines tels que Paris Match, Geo, National Geographic ou Life.

> Allez à la rencontre d'un photographe voyageur

Portrait Olivier Fölllmi © S. Gondouin